L'échec d'Isodev illustre les limites du financement non bancaire

Alexandre Garabedian, L'Agefi Quotidien - Edition de 7h, 4 février 2015

Lancé fin 2012, le spécialiste du prêt participatif cesse ses activités, en raison d'une demande insuffisante des PME et d'un coût du risque trop élevé.

Isodev espérait démocratiser le prêt participatif aux TPE-PME en France. La société présidée par Philippe Dupont, l'ancien patron des Banques Populaires, vient d'être rattrapée par le principe de réalité. Elle a publié lundi soir sur son site internet, par ailleurs inactif, un communiqué annonçant qu'elle cessait toute production nouvelle. Les 1.917 prêts existants seront gérés jusqu'à leur extinction.