Le rendement des obligations souveraines françaises se détend

Le rendement des obligations souveraines françaises connaissait une légère détente dans la matinée de jeudi après avoir conu un accès de fièvre depuis plusieurs jours sur fond d'inquiétudes politiques. L'OAT passait ainsi sous la barre de 1%, à 0,98% en fin de matinée après avoir franchi 1,14% en début de semaine. Le spread franco-allemand se resserrait à 67 points de base après avoir connu un pic à plus de 73 points de base.