Le patrimoine financier mondial des ménages a progressé de 12% en 2017

NewsManagers

Le patrimoine financier mondial des ménages a augmenté l'an dernier de 12% en dollars pour s'établir à 201.900 milliards de dollars, selon le dernier rapport annuel Global Wealth 2018 sur la richesse mondiale publié ce 14 juin ("Global Wealth 2018") par le cabinet de conseil BCG.  Ce montant, qui représente 2,5 fois le PIB mondial. 2017 (81.000 milliards de dollars), se caractérise par le rythme de croissance annuelle libellé en dollar le plus rapide depuis cinq ans. Un rythme de croisssance qui a ainsi plus que doublé par rapport à la progression de 4% enregistré l'année précédente. Cette évolution a été favorisée pa la forte hausse des marchés dans les principales économies, avec une mention particulière pour les marchés d'actions, ainsi que pour les fonds d'investissement, ainsi que par le renforcement de la plupart des devises par rapport au dollar.

En termes de classes d'actifs, 60% du patrimoine financier mondial, soit 121.600 milliards de dollars, a pris la forme d'actifs investissables, pour l'essentiel des actions, des fonds d'investissements, des dévises et dépôts, et des obligations, le reliquat de 80.300 milliards de dollars (40%) étant détenu sous forme d'actifs no investissables ou peu liquides comme de l'assurance-vie, des fonds de pension, et des actions dans des sociétés non cotées. Les fonds d'investissement ont enregistré une croissance de 23% l'an dernier, la plus importante parmi les différentes classes d'actifs. Les résidents nord-américains détiennent plus de 40% du patrimoine financier mondial, devant les résidents d'Europe occidentale (22%). L'Asie est la région du monde en plus forte croissance, avec une hausse de 19%.

Si le rythme d'expansion actuel se poursuit sur les mêmes bases (tiré par les actions et les fonds d'investissement) au cours des cinq prochaines années, le patrimoine financier mondial pourrait enregistrer une croissance annuelle moyenne d'environ 7% en dollar entre 2017 et 2022, selon les experts du BCG.  Le rythme de croissance future serait particulièrement significatif , de l'ordre de 11% d'ici à 2022, pour les fortunes de 20 à 100 millions de dollars. Compte tenu toutefois des incertitudes géopolitiques, la croissance du patrimoine financier mondial pourrait se limiter à environ 4% et, dans le pire des scénarios, tomber à moins de 1%.