La France, bonne élève sur le plan de l’actionnariat salarié

Debory Eres, plateforme d’épargne salariale, de retraite et d’actionnariat salarié a livré les résultats de son étude 2014 sur l’actionnariat salarié. Il en ressort que près de la moitié des salariés des sociétés cotées françaises sont actionnaires de leurs entreprises (contre 28 % en Europe) et que 82 % des entreprises proposent un plan démocratique (48 % en Europe). La France est ainsi bien devant les autres pays européens. Le pays compte 3,5 millions de salariés actionnaires détenant 67,4 milliards d’euros, représentant un tiers des actionnaires salariés européens et un quart de la capitalisation en Europe. Pour Debory Eres, le FCPE, particularité française, explique cette réussite.

Toutefois, le rythme des opérations d’actionnariat salarié est en baisse (25 entreprises du SBF120 ont réalisé au moins une opération en 2013 contre 42 en 2010). Cette tendance ne doit pas perdurer au risque de voir les bons chiffres affichés du marché en pâtir. En 2014, 13 entreprises du SBF120 ont déjà initié une opération, un nombre stable par rapport à 2013 à la même époque.