Credit Suisse abaisse ses prévisions en gestion de fortune

Newsmanagers

Credit Suisse a relevé son objectif de réduction de coûts pour fin 2018. Les économies nettes réalisées devraient dépasser 4,2 milliards de francs suisses, soit environ 1 milliard de plus qu'initialement prévu. La base de coûts atteindrait ainsi 17 milliards de francs à cet horizon contre 18 milliards précédemment, selon les données publiées le 7 décembre à l'occasion de la journée investisseurs. Le groupe prévoit d'économiser 1,6 milliard de francs pour l'année en cours. Après neuf mois, les coûts ont été réduits de 1,4 milliard de francs et au total, 6.050 postes ont été supprimés, un chiffre déjà supérieur à la cible des 6.000 emplois initialement prévus pour l'année en cours.
Le groupe a par ailleurs indiqué qu'il prévoyait désormais de dégager fin 2018 un résultat avant impôts de 1,8 milliard de francs suisses dans la division de gestion de fortune internationale (IWM), contre 2,1 milliards de francs précédemment. Cette révision à la baisse serait due à une contre-performance dans l'activité de gestion d'actifs, qui a enregistré un recul de ses commissions de performance.