Comment les français utilisent l'assurance vie pour corriger la politique économique de leurs gouvernants

Dans sa tribune publiée sur le site Agefi.fr, Romain Durand, directeur général d’Actuaris International, cabinet d'actuariat avance : « pour caricaturer, la « nation France » a emprunté 83 milliards (son déficit hors refinancement) qu’elle a placés à hauteur de 57 milliards dans des contrats d’assurance vie (variation des provisions mathématiques et participations aux bénéfices en 2013 ). » Dès lors, « pour être vertueuse, cette situation exige d'obéir à quelques règles simples ». Ainsi, les assureurs français « ne peuvent plus financer la dette française car celle ci est peu rémunératrice et est autrement mieux financée par le monde entier ».