Collecte : le Livret A fait feu de tout bois en janvier

Le relèvement de l’inflation à l'origine d'un rendement réel négatif n'y a rien fait. La collecte du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire au titre du mois de janvier 2018 s'est élevée à 3,90 milliards d’euros pour l’ensemble des réseaux. L’encours total sur les deux produits atteint 379,9 milliards d’euros à fin janvier 2018. Dans son analyse, Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Épargne relève que cette collecte est même supérieure à celle déjà très importante du premier mois de l’année 2017 (2,89 milliards d’euros). Pour le responsable, ce chiffre n’est pas en soi une surprise car le mois de janvier est, en règle générale, porteur pour le Livret défiscalisé. Sauf exception, la période coïncide pour les ménages après les fêtes, avec la constitution d'économies. Il y a également un phénomène de rattrapage par rapport à la fin du mois de décembre.

Dans un autre genre, avec l’anticipation d’une reprise de l’inflation, les ménages ont pu aussi vouloir reconstituer leur épargne par effet d’encaisse, note le Cercle de l'Epargne. Par ailleurs, d'un point de vue concurrentiel, le Livret A a profité des annonces de baisse de rendement des fonds euros de l’assurance-vie. A cela s'ajoutent les changements de fiscalité opérés par le Gouvernement qui ont également conduit les épargnants à opter pour des produits bénéficiant d’une exonération totale, explique Philippe Crevel. Et de préciser que les changements à venir pour l’assurance-vie et l’épargne retraite ainsi que le durcissement de la fiscalité pour le PEL confortent le Livret A comme valeur refuge.