Brexit : Société Générale envisage 300 à 400 transferts à Paris

La Société Générale devrait transférer en zone euro entre 300 et 400 postes de sa division Corporate & Investment Banking, actuellement situés à Londres. La majeure partie irait à Paris, la banque saluant ainsi les annonces du gouvernement en faveur de la place.

« A ce stade, il paraît assez clair qu'il faudra relocaliser un certain nombre d'emplois en zone euro pour assurer les prestations de services et être en contact avec les clients », a déclaré le directeur général du groupe bancaire, Frédéric Oudéa, à Reuters, en marge de la conférence de Paris Europlace. « Dans ce scénario-là, à la lumière des décisions prises par le gouvernement, nous allons concentrer les relocalisations en France ». SG CIB compte actuellement près de 2.000 salariés à Londres. Ce seraient donc un peu moins d’un cinquième qui seraient transférés pour l’essentiel à Paris.

La France n’apparaît pourtant pas comme la destination privilégiée par les banques implantées dans le City. Même si elle n’est pas totalement écartée. Si JPMorgan Chase & Co devrait faire de Francfort sa base juridique principale en Europe après le Brexit, comme l’a déclaré son PDG Jamie Dimon, celui-ci a tenu à préciser qu'une partie de ses effectifs pourrait également être rattachée à d'autres pays.

«Nous allons probablement utiliser la banque de Francfort, parce que nous avons déjà les licences, mais les collaborateurs pourraient être à Paris, aux Pays-Bas ou à Madrid (...) Nous n'avons pas encore décidé, nous sommes ici pour discuter», a-t-il affirmé.

Quant à la banque chinoise ICBC, elle n'a pas encore fait son choix entre Paris et Francfort, selon l'un de ses responsables qui s'exprimait dans une des conférences de Paris Europlace.