Une deuxième vague de volatilité gagne les marchés

Fabrice Anselmi
Les tensions provoquées par les nouvelles restrictions sanitaires, dont le reconfinement français, pourraient cependant être assez vite amorties.
Bloomberg

Avant même le discours d'Emmanuel Macron, annonçant un reconfinement de la France, les Bourses ont chuté mercredi un peu partout dans le monde, du fait du regain de nervosité à l’idée de revivre le choc du mois de mars, quand les pays occidentaux avaient décidé des mesures de confinement pour contenir la première vague de coronavirus. Environ -4% sur les actions Europe et -3% aux Etats-Unis.