Actions

Un vent de défiance souffle sur les marchés

De mauvaises nouvelles des deux côtés de l’Atlantique ont ravivé la volatilité
Creux de milieu de cycle ou baisse plus durable, les avis sont partagés

Les marchés d’actions européens n’avaient pas vu de tels trous d’air depuis la fin de l’année 2011. Le 15 octobre, alors que le marché américain abandonnait seulement 1,03 %, affecté par de mauvaises nouvelles macroéconomiques, le CAC 40 a, pour sa part, chuté de 3,63 % en une seule séance. Ce recul était suivi d’un autre repli de 0,54 % le jour suivant. Le marché français affichait ainsi une baisse de près de 10 % par rapport au début de l’année, loin de ses plus hauts du mois de juin.