Ventes aux enchères

Un premier semestre de bon augure

Le marché des enchères a redressé la barre après deux années consécutives de ralentissement
Durant cette période, seul le secteur de l'art contemporain avait affiché des prix en progression
Bloomberg, Christie’s et Sotheby’s ont bien saisi les enjeux de l’ouverture du marché, ils attirent les collectionneurs chinois fortunés à New York en organisant deux fois par an une grande semaine de ventes entièrement dédiée à l’art asiatique (mars et septembre).

Après deux années consécutives de ralentissement, le marché des enchères a redressé la barre sur les six premiers mois de l’année 2017. Le bilan mondial est rassurant : la seule vente d’œuvres d’art a généré 6,9 milliards de dollars au cours du premier semestre – avec d’importantes marges de progression enregistrées au Royaume-Uni et en France –, et un secteur de l’art contemporain plein d’allant.