Immobilier

Un premier semestre dans la continuité de 2016

Le nombre élevé de transactions et la production de crédits en hausse incitent les professionnels à l’optimisme
Cependant, une remontée possible des taux et les échéances électorales pèsent sur le second semestre

En ce début d’année, tous les clignotants sont au vert. La tendance positive observée à la fin de l’année dernière sur le marché de l’immobilier se confirme. Le nombre de transactions augmente et les prix se sont redressés en 2016 après plusieurs années de baisse. Il était temps, car les taux de crédit octroyés ont maintenant passé leur point bas et amorcent une remontée, dans le sillage de la remontée – modérée – des taux des emprunts d’Etat.