Immobilier

Un marché qui poursuit sur sa lancée

Le volume des ventes et des constructions a augmenté durant l’année
Les taux de crédit ont suivi la trajectoire inverse, ce qui a fluidifié le marché

Le marché de l’ancien poursuit sa hausse.

Le début de l’année 2016 le laissait présager, les statistiques l’ont confirmé par la suite : le marché est reparti à la hausse. Il y a eu près de 840.000 transactions au cours de l’année, selon les données des Notaires de France. Des chiffres que l’on n’avait pas vus depuis février 2012. Un engouement qui s’explique par le contexte économique morose qui favorise le statut de valeur refuge de la pierre.