Actions américaines

Un marché freiné par la Fed et le dollar

Depuis le début de l’année, les marchés d’actions européens ont bien mieux performé que les marchés outre-Atlantique
Même si la croissance américaine demeure solide, les investisseurs attendent peu de bonnes nouvelles et redoutent l’action de la Fed

Il aura fallu quinze ans pour qu’un investisseur entré sur le Nasdaq à son plus haut niveau retrouve sa mise. L’indice a en effet franchi le 2 mars de cette année la barre des 5.000 points, un palier qu’il avait dépassé seulement pendant seulement deux séances, les 9 et 10 mars 2000, avant que n’éclate la bulle internet. A cette époque, l’envolée des cours des actions était soi-disant due à un « changement de paradigme ».