Maisons individuelles

Un marché conditionné à l’évolution des taux de crédit

En 2010, les ventes sont reparties à la hausse, rattrapant doucement les niveaux de 2006 - Face aux exigences thermiques et à la progression du coût des matières premières, les prix devraient augmenter en 2011.

A l’heure de la lutte contre l’étalement urbain, la maison individuelle reste-t-elle toujours d’actualité ? Au regard des chiffres diffusés par les filières concernées, la réponse est positive. Sans doute devra-t-elle cependant être pensée autrement dans les années à venir, notamment avec l’avènement de la nouvelle réglementation thermique dite RT 2012 introduisant le critère BBC (Bâtiment basse consommation) comme norme obligatoire dès janvier 2013.

Fichiers: