Allocation

Trump rebat les cartes

Si les fondamentaux sur les actions leur restent favorables, les dernières déclarations de Donald Trump ont refroidi les investisseurs
Ce n’est plus une surchauffe de l’économie qui inquiète mais un changement des règles du commerce mondial
Bloomberg

Pas de répit pour les actions. Quelques jours à peine après que le nouveau président de la Fed, Jerome Powell, a affolé les marchés en évoquant une surchauffe de l’économie américaine, ce qui a eu pour effet de provoquer une tension sur les taux et un décrochage des indices, Donald Trump a confirmé, le 2 mars, vouloir augmenter les taxes sur les importations d’acier et d’aluminium, à, respectivement, 25 % et 10 %.