Succès pour le fonds Bpifrance à destination des particuliers

Le fonds de fonds de private equity accessible au grand public a bouclé sa collecte de 95 millions d’euros avec trois mois d’avance sur le planning initial.

Essai transformé pour Bpifrance. Lancé en octobre 2020, Bpifrance Entreprises 1 (BE 1), son fonds de fonds de private equity accessible au grand public, vient de boucler sa collecte de près de 95 millions d’euros, avec trois mois d’avance sur le planning prévu.

Le montant n’est certes pas énorme, mais l’enjeu était ailleurs. Avec ce produit, la banque publique d’investissement voulait tester l’appétit des Français pour le non coté. Accessible dès 5.000 euros, BE 1 leur permettait d’investir dans 1.500 entreprises (dont 80% d’ETI, PME et start up françaises) à travers 145 fonds, souscrits par Bpifrance sur une période de plus de 10 ans entre 2005 et 2016. BE 1 se voulait également une réponse au débat sur le fléchage de l'épargne des ménages vers l'économie réelle. 

Une partie non négligeable de la collecte (20 millions d’euros) a été réalisée via la plateforme digitale de souscription. Elle a reçu plus de 100.000 visiteurs uniques et permis de « générer un effet d’entrainement sur les autres réseaux commercialisateurs mobilisés à partir du mois de janvier 2021 », assure Bpifrance dans un communiqué.

En parallèle de la souscription en direct, le réseau de distribution était constitué de compagnies d’assurance et réseaux bancaires partenaires (Sogecap / SG Private Banking, Cardif / BNP Paribas, Generali, Axa, Spirica), de gestionnaires d’épargne retraite (Epsor, Epsens) et des CGP du réseau de 123-IM.

 « Le succès de la levée de cette première génération de fonds témoigne de l’engouement des particuliers pour le financement des entreprises françaises non cotées et appelle à la mise sur le marché prochaine d’un fonds successeur », s’est félicité Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance dans un communiqué. Un deuxième fonds serait effectivement en préparation pour 2022.