Actions technologiques américaines

Secteur sous surveillance

Des titres phares du secteur de la technologie ont été sévèrement chahutés ces dernières semaines aux États-Unis
Si le spectre des années 2000 n’est pas évoqué, les gérants surveillent tout de même ce secteur attentivement

C’était un poisson d’avril mais il est des circonstances où les investisseurs ne goûtent pas ce genre d’humour. Elon Musk, dans un tweet du 1er avril, a annoncé la faillite de Tesla, le constructeur d’automobiles électriques dont il est le président. « Malgré d’intenses efforts pour lever de l’argent, y compris via une vente massive d’œufs de Pâques en dernier recours, nous sommes tristes d’annoncer que Tesla a fait complètement faillite. Une faillite comme vous ne pouvez pas l’imaginer », pouvait-on lire sur Twitter.