Actions

Scharf arrive en France avec un fonds value actions américaines

Le fonds sera distribué par IM Global Partner auprès d’une clientèle retail et institutionnel
La société de gestion met notamment en avant sa capacité à performer dans des contextes de marché difficiles

Depuis plusieurs années, le marché américain des actions donne le la pour les marchés financiers du monde entier. Portée notamment par les actions dites « value », la Bourse récompense souvent les gérants ayant adopté ce prisme dans leur stratégie d’investissement.  

C’est cette expertise que Scharf Investments s’apprête à proposer sur le marché français. La société de gestion californienne, dont IM Global Partner a pris une participation à hauteur de 40 % du capital en avril dernier, lance un fonds UCITS en partenariat avec son nouvel actionnaire qui aura la charge de le commercialiser en France et en Europe. Il s’agit de la première collaboration entre les deux sociétés depuis leur rapprochement. 

Baptisé iM Scharf US Quality Value, ce fonds de droit français, enregistré dans une Sicav, investira dans les actions américaines avec pour objectif de battre le S&P 500 et le S&P 500 value. « Il s’appuiera sur une approche value concentrée, fondamentale et bottom-up pour fournir une performance maîtrisée et ajustée du risque », explique Julien Froger, responsable de la distribution européenne chez iM Global Partner.

 

Une gestion flexible. La gestion du fonds s’appuie sur le process d’investissement de la stratégie phare de Scharf Investments : Scharf Core Equity, mise en place depuis près de 30 ans. Ainsi, les gérants recherchent des titres de sociétés de grande qualité affichant une décote importante par rapport à leur valeur intrinsèque, une forte prédictibilité des bénéfices futurs et une croissance solide. « Les gérants sélectionnent des titres ayant un potentiel d’appréciation supérieur à leur risque estimé à la baisse », souligne Julien Froger, précisant que la gestion est également très flexible. Ainsi, le fonds peut investir jusqu’à 25 %, en cumulé de son actif net, dans des titres de sociétés non américaines des marchés développés et émergents (maximum 10 %). L’équipe peut également investir jusqu’à 10 % de ses actifs nets dans des bons du Trésor américain et des instruments du marché monétaire en raison de l’absence d’opportunités d’investissement adéquates ou à des fins défensives temporaires. 

La stratégie d’investissement repose sur un portefeuille concentré, 26 titres actuellement et un maximum de 35. « Ce qui nous intéressait particulièrement chez Scharf Investments, lorsque nous l’avons sélectionné, c’est sa capacité à performer dans des situations de marchés difficiles sans pour autant avoir une poche de cash importante dans son allocation », détaille Julien Froger précisant que la poche de cash peut monter jusqu’à 10 % maximum. 

Parmi les plus grosses positions actuelles du fonds, on retrouve Microsoft (5,69 % de l’actif net), Kansas City Southern (4,87 %), Berkshire Hathaway (4,71 %), Aon (4,46 %) et Comcast (4,43 %). « Généralement, les positions représentent entre 2 et 4 % de notre allocation », précise le responsable.  

 

Des marques d’intérêt. L’équipe de distribution discute actuellement avec plusieurs assureurs pour référencer le fonds en UC sur le marché français. Plusieurs sociétés de gestion privée et une banque privée ont déjà marqué leur intérêt. « Nous visons également les family office et les CGP », ajoute Julien Froger.   

La part retail du fonds affiche des frais de gestion de 1,80 % par an, aucun frais de surperformance ni frais d’entrée ou de sortie.  

(1) Au 30 septembre 2019