Revue de presse internationale

Une sélection des informations internationales marquantes de ces derniers jours dans les secteurs secteurs financiers et de la gestion de patrimoine

ROYAUME-UNI

Winton lance une plate-forme de paris sur le climat

 
Newsmanagers, 19/09/2017
 
Winton, l’un des leaders mondiaux de la gestion quantitative systématique, annonce qu’il va lancer l’an prochain une plate-forme de paris en ligne sur le changement climatique. Celle-ci permettra aux participants de parier sur l’avenir des variables environnementales comme les niveaux de dioxyde de carbone. Le prototype de ce site est actuellement testé en interne. L’objectif est d’ordre scientifique : cette plate-forme devrait permettre de synthétiser l’ensemble des connaissances sur le changement climatique et de faciliter la communication sur le sujet en s’appuyant sur les probabilités.
Winton, dont les actifs sous gestion s’élèvent à plus de 30 milliards de dollars, poursuit cette initiative dans le cadre de son activité philanthropique qui finance la recherche scientifique et la communication d’idées scientifiques.
 

SUISSE

 

Credit Suisse crée une division dédiée à l’investissement d’impact

 
finews.ch, 18/09/2017
 
Credit Suisse vient de créer une division dédiée à l’investissement d’impact, Impact Advisory and Finance (IAF), qui sera dirigée par Marisa Drew, rattachée directement au directeur général Tidjane Thiam. La nouvelle division devrait coordonner tous les investissements ayant un impact social et peut être amenée à intervenir tant auprès d’investisseurs privés que d’investisseurs institutionnels ou encore d’entreprises. « Nos clients ont déjà investi une part significative de leur patrimoine selon des principes d’impact investing ou philanthropiques », relève Tidjane Thiam. Credit Suisse table sur des taux de croissance à deux chiffres pour cette nouvelle division.
 

ETATS-UNIS

 

BlackRock dévoile des données sur la diversité ethnique de ses employés

 
Financial Times FM, 18/09/2017
 
BlackRock a publié des données sur la diversité ethnique de ses effectifs aux Etats-Unis, une décision remarquable au moment où le secteur de la gestion d’actifs est critiqué pour son inaction face à la sous-représentation chronique des minorités aux postes à responsabilité, rapporte le Financial Times Fund Management. La principale société de gestion au monde figure parmi les trois sociétés de gestion à dévoiler des statistiques sur la proportion de ses employés qui ont des origines noires, asiatiques ou autres en réponse à un sondage du FTfm. Ainsi, 35 % des effectifs américains de BlackRock viennent des minorités. Les sociétés ont historiquement refusé de partager des données démographiques sur leurs collaborateurs par crainte d’être la cible de critiques, mais la pression du public a changé l’attitude de certains. 
 

ETATS-UNIS

 

Swiss Life sous le coup d’une enquête de la justice américaine

 
Newsmanagers, 15/09/2017
 
Swiss Life a annoncé qu’il avait été contacté par le ministère de la Justice américain concernant ses activités. Selon le Wall Street Journal, l’enquête entre dans le cadre d’une procédure portant notamment sur certains contrats d’assurance (insurance wrappers) vendus entre 2006 et 2012. «  A l’heure actuelle, les portefeuilles de nos clients américains au sein de Swiss Life Liechenstein et de Swiss Life Singapore totalisent environ 250 millions de francs suisses  », explique l’assureur dans un communiqué. Swiss Life indique qu’il « utilisera la possibilité de dialogue pour exposer ses activités transfrontalières passées en coopération avec les autorités américaines ».
 

MONDE

 

Des investisseurs demandent plus de transparence sur le risque climatique

 
Newsmanagers, 15/09/2017
 
A quelques encablures d’une grande réunion internationale sur le sujet, un groupe d’une centaine d’investisseurs mondiaux (fonds, acteurs institutionnels, banques, etc.) ont appelé le 14 septembre 62 grandes banques internationales à s’engager plus fortement dans la lutte contre le réchauffement climatique. 
Dans une lettre, pilotée par l’organisation à but non lucratif spécialisée dans l’investissement responsable ShareAction et la société dédiée à l’investissement durable Boston Common Asset Management et qui a été envoyée aux dirigeants de ces banques, ces investisseurs les encouragent notamment à «  fournir une communication plus robuste  » sur l’intégration des enjeux climatiques dans leur activité.