Revue de presse internationale 735

EUROPE
Vers une baisse des commissions de 20% d'ici à 2025  
Frankfurter Allgemeine Zeitung, 31/10/2018

Les commissions prélevées par les sociétés de gestion devraient diminuer d’environ 20% en Europe d’ici à 2025, selon les analystes de PwC. « Nous prévoyons un ralentissement marqué des entrées de capitaux à l’avenir », a déclaré Thorsten Gommel, responsable chez PwC de l’Asset Management en Allemagne. « La situation moins favorable des sociétés de gestion ne pourra plus couvrir l’érosion des marges », a-a-til ajouté. A l’origine de cette pression croissante sur les bénéfices, la baisse continue des commissions de gestion. Elles s’inscrivaient encore à 0,52% en moyenne en 2012, soit un gain de 0,08 point de pourcentage par rapport à l’année précédente. Du côté des fonds gérés activement, elles devraient passer de 0,82% en 2012 à 0,58% en 2025. Du côté des fonds gérés passivement, de 0,27% en 2012 à 0,15% en 2025. Pour les fonds multi-classes d’actifs, les frais de gestion devraient passer de 0,26% en 2012 à 0,15% en 2025 en gestion passive et de 0,80% à 0,54% en gestion active. Le mouvement est général dans tous les pays européens, favorisé par la réglementation . « Dans le secteur des fonds ouverts, l’Allemagne est un marché bénéficiant d’une forte structure de distribution. Ce qui rend le secteur de la gestion plus résistant », estime toutefois Thorsten Gommel.


ETATS-UNIS
Un ex-banquier suisse condamné à dix ans de prison pour blanchiment.
Newsmanagers, 30/10/2018
L'ancien directeur d'une banque suisse a été condamné à 10 ans d'emprisonnement par un juge américain pour son rôle dans une affaire de blanchiment d'argent portant sur 1,2 milliard de dollars et impliquant la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA, a annoncé ce 29 octobre le département américain de la Justice. Matthias Krull, 44 ans, un ressortissant allemand qui réside au Panama, avait plaidé coupable en août d'avoir fait partie d'un groupe de conspirateurs alors qu'il était un cadre dirigeant de la banque privée suisse Julius Baer. Un tribunal fédéral de Miami l'a condamné à s'acquitter d'une amende de 50.000 dollars et a ordonné la confiscation de 600.000 dollars de biens, précise le communiqué du ministère de la justice. Matthias Krull a été laissé en liberté contre une caution de 5 millions de dollars mais devra se présenter à la prison le 29 avril, a précisé l'agence Bloomberg News.


SUISSE
UBS chercherait des acquisitions en gestion d'actifs
Bloomberg, 30/10/2018

UBS chercherait des acquisitions ou des coopérations dans le domaine de la gestion d'actifs, a indiqué Bloomberg hier soir, citant « deux personnes informées ». La banque veut gagner en taille dans ce secteur afin de continuer de faire le poids dans la concurrence internationale. Une grosse acquisition paraît toutefois peu vraisemblable. Des cibles potentielles se trouvent aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne selon l'agence. Ce sont des gestionnaires d'actifs focalisés sur la clientèle privée et aussi dans des domaines comme l'immobilier. Contactée par Bloomberg, UBS s'est refusé à tout commentaire. Le patron de la division, Ulrich Körner, avait déclaré la semaine passée lors d'une journée investisseurs que la banque pourrait à nouveau envisager des acquisitions dans la gestion d'actifs.


ALLEMAGNE
Berenberg veut accélérer son développement en gestion de fortune
Bloomberg, 29/10/2018

La banque privée allemande Berenberg, basée à Hambourg, veut davantage imbriquer les activités de gestion de fortune et de banque d’investissement afin d’accroître les encours en gestion de fortune, a déclaré à Bloomberg, Dirk Wehmhöener, qui va désormais assumer seul la direction de la division « wealth management ». Angela Mueller-Valkyser, co-responsable de la gestion de fortune aux côtés de Dirk Wehmhöener depuis le début de l’année, a récemment quitté Berenberg pour raisons personnelles, indique Bloomberg. « Notre objectif est de croître plus vite que le marché dans nos activités allemandes de gestion de fortune », a affirmé Dirk Wehmhöener. Une coopération plus étroite avec les banquiers d’investissement maison devrait contribuer à favoriser cette croissance. «S’il y a une opération en cash au terme d’une transaction, nos collègues du wealth management devraient être impliqués. Si, par exemple, une famille vend sa société, elle devrait pouvoir investir le produit de cette vente chez Berenberg », explique le responsable. Cela dit, Dirk Wehmhöener n’envisage pas d’accroître les encours par le biais d’opérations d’acquisitions. «Nous avons toujours fait de la croissance organique et nous avons eu de bons résultats par ce moyen », a-t-il indiqué. Dans de nombreuses acquisitions, a-t-il ajouté, « ce que vous obtenez ne sont pas nécessairement les perles, mais plutôt les restes ».


SUISSE
Julius Baer veut conquérir les gérants externes et conseillers indépendants
Newsmanagers, 30/10/2018

Julius Baer a annoncé, lundi 29 octobre, la création d’une nouvelle division dédiée aux gestionnaires de fortune externes et aux conseillers financiers indépendants. Philipp Rickenbacher, membre du comité directeur de Julius Baer, prend les rênes de la division Intermediaries & Global Custody. Nicolas de Skowronski le remplacera début janvier 2019 dans sa fonction actuelle de responsable de l’activité Advisory Solutions et rejoindra le comité directeur, précise la banque privée dans un communiqué. « Les gestionnaires de fortune externes et les conseillers financiers sont depuis toujours des clients et partenaires appréciés de Julius Baer », commente le directeur général de la banque Bernhard Hodler, cité dans le communiqué. Selon ce dernier, ce segment « va continuer à profiter d’une demande accrue en conseils indépendants dans la gestion de fortune ». Selon Philipp Rickenbacher, qui a rejoint Julius Baer en 2004, le groupe devrait être en mesure « d’augmenter sa part de marché par une stratégie ciblée ». « Une amélioration de l’efficacité devrait permettre (à cette activité) de contribuer positivement aux volumes d’affaires et aux résultats », a-t-il ajouté.


MONDE 
Un groupe d'investisseurs challenge 55 entreprises sur leur engagement climat           
Financial Times FM, 29/10/2018

BMW, BP et le sidérurgiste ArcelorMittal sont visés par un groupe de gros investisseurs gérant près de 2.000 milliards de dollars, qui craignent que ces groupes ne fassent pression en « coulisses » pour saper les efforts visant à limiter le changement climatique tout en soutenant publiquement la réduction de carbone. Cette coalition d’investisseurs, dirigée par le fonds de pension de l’Eglise anglicane et le fonds de pension suédois AP7, a écrit à 55 entreprises européennes pour leur faire part d’une possible approche hypocrite du lobbying climatique, rapporte le FT FM. Ces investisseurs ont demandé aux entreprises concernées, qui comprennent sept constructeurs automobiles et 10 groupes pétroliers, de revoir les positions adoptées par leurs associations professionnelles et les organisations dont elles sont membres et appelé à plus de transparence.


ALLEMAGNE
Nicolas Moreau évincé de la tête de DWS
Newsmanagers, 26/10/2018

Nicolas Moreau, responsable de la gestion d’actifs de Deutsche Bank, va quitter la banque allemande à la fin de cette année, a annoncé jeudi l’établissement. Le dirigeant français, ancien patron d’Axa France et d’Axa IM, ne sera donc resté qu’un peu plus de deux ans au sein du groupe. Il avait pourtant conclu un contrat « initial » d’une durée de trois ans. Ce départ intervient alors que Deutsche Bank a publié la veille des résultats pour le 3e trimestre en demi-teinte pour les activités de gestion d’actifs logées au sein de DWS. La société a décollecté à hauteur de 3 milliards d’euros sur trois mois et de 16 milliards depuis le début de l’année. Un article du site allemand Fondsprofessionnell de fin septembre notait que Nicolas Moreau était sous pression. Durant son mandat, il a mené à bien la cotation en Bourse de DWS, mais le titre a perdu près d’un quart de sa valeur depuis.


ETATS-UNIS 
J.P. Morgan perd sa patronne de la banque privée aux Etats-Unis
Reuters, 23/10/2018

Kelly Coffey, jusque-là directrice générale de JPMorgan Private Bank aux Etats-Unis, quitte la banque américaine pour prendre un nouveau poste dans une nouvelle structure, selon un document interne consulté par Reuters. « Kelly Coffey nous a informé de sa décision de poursuivre une nouvelle opportunité en dehors de la société », indiquent dans ce document Barry Sommers, directeur général pour le groupe de la division Wealth Management, et Brian Carlin, directeur général de la division Wealth Management Solutions. Kelly Coffey a travaillé pendant plus de 25 ans au sein de JPMorgan, aux Etats-Unis et en Amérique Latine. Elle occupait le poste de directrice générale de la banque privée aux Etats-Unis depuis 5 ans.


ITALIE
Amiral Gestion parie sur l'Italie

Bluerating, 24/10/2018
 Dans un entretien à Bluerating, Francisco Rodriguez D’Achille, responsable du développement institutionnel d’Amiral Gestion, explique pourquoi la société de gestion française a décidé de se lancer en Italie. « Nous sommes entrés en Italie avec détermination et des objectifs importants », déclare-t-il, sans toutefois donner plus de détails. « Depuis quelque temps, nous avons initié des contacts avec certains clients institutionnels qui investissent aujourd’hui chez nous ; nous ne partons donc pas de zéro. Maintenant, nous visons à nous faire connaître et apprécier aussi auprès de la clientèle plus retail. Pour ce faire, il sera donc nécessaire de nous faire connaître des conseillers financiers qui exercent en Italie », poursuit le dirigeant. Il ajoute qu’Amiral a une gamme de six fonds de la famille Sextant déjà distribués en France et en Espagne, et qui sont en train d’être agréés en Italie.