Revue de presse internationale 733

SUISSE
Ethos se penche sur la responsabilité fiscale des entreprises

Newsmanagers, 28/09/2018

Ethos a publié ce 27 septembre un document de dialogue (engagement paper) à l’intention des sociétés cotées résumant ses cinq attentes en matière de responsabilité fiscale des entreprises. Suite aux récentes affaires liées à des pratiques d’optimisation fiscale agressive de certaines entreprises, les investisseurs voient dans ces pratiques d’importants risques financiers et de réputation pour les entreprises et leurs actionnaires. Les 137 membres de l’Ethos Engagement Pool Suisse (EEP Suisse), représentant un encours de plus de 200 milliards de francs suisses, ont mandaté Ethos pour inclure dans le dialogue avec les entreprises la thématique de la responsabilité fiscale. Dans ce cadre, Ethos a recensé les meilleures pratiques internationales et préparé un « Engagement paper » qui sera envoyé aux présidents des conseils d’administration des 150 sociétés cotées de l’indice SPI incluses dans l’univers d’engagement de l’EEP Suisse.


LUXEMBOURG
Lancement d'un fonds "crypto-friendly"
Paperjam.lu, 25/09/2018

Lancé officiellement ce 25 septembre, Resistant Fund se présente comme la première alternative pour les millionnaires en cryptomonnaies et pour les start-up auteures d’ICO qui souhaitent investir leurs actifs virtuels dans l’économie réelle, rapporte Paperjam. Il ne s’agit toutefois pas d’un « cryptofonds » stricto sensu. À première vue, rien ne distingue Resistant Fund d’un autre fonds. Il investit en devises traditionnelles, dispose d’une banque dépositaire et d’une management company (ManCo), toutes les deux régulées au Luxembourg, et offre des rendements proches de ceux que proposent d’autres fonds du même type sur la Place. Un détail le rend pourtant radicalement différent : il accepte les capitaux issus des cryptomonnaies. En d’autres termes, il accepte les euros ou dollars qui proviennent de transferts de plateformes d’échange en cryptomonnaies, comme Bitstamp ou BitFlyer. Cette offre, qui n’existe pas encore formellement au Luxembourg (et sans doute nulle part ailleurs dans le monde), répond à un besoin bien réel dans le monde des monnaies virtuelles. À l’heure actuelle, les millionnaires en cryptomonnaies n’ont en effet quasiment aucune option légale pour investir leur fortune virtuelle dans l’économie réelle. S’ils peuvent changer leurs bitcoins et autres ethereums en euros ou en dollars auprès de plateformes dédiées,il leur est en revanche impossible de transférer la somme obtenue sur un compte bancaire.


ALLEMAGNE
Deutsche Bank aurait étudié un scénario de fusion avec UBS
Handelsblatt, le 26/09/2018

Les stratèges de la Deutsche Bank évaluent tous les moyens de renforcer la présence de leur groupe au niveau mondial. Deutsche Bank a ainsi étudié un scénario de fusion avec UBS, rapporte le quotidien allemand Handelsblatt. Ce scénario et celui d’une fusion potentielle avec Commerzbank ont été examinés lors d’une réunion sur la stratégie début septembre avec le conseil de surveillance, précise le journal en citant des sources bien informées des milieux financiers. Sur le papier, un rapprochement avec UBS serait préférable à un mariage avec Commerzbank dans la mesure où Deutsche Bank et le groupe suisse sont complémentaires dans les secteurs de la banque d’investissement et de la gestion d’actifs, relève le Handelsblatt. En revanche, un rapprochement avec Commerzbank, qui déboucherait sur la création, a priori séduisante, d’un « champion national », pourrait entraîner des coûts de restructuration significatifs en raison de nombreux doublons.