Revue de presse internationale 711

ROYAUME UNI

La réforme du système de retraite des britanniques pousse aux excès

Financial Times, 26/10/2017

Les changements de règles du système de pension britannique opérés en 2015 inquiètent certains observateurs, rapporte le Financial Times. Ils s’inquiètent sur les techniques de ventes, l’alarmisme et les ventes abusives de certains conseillers. La réforme a en effet permis aux Britanniques âgés de plus de 55 ans de toucher en cash l’argent de leur retraite qui était jusqu’alors placé de façon sécurisée et versé sous forme de rente. Certains utilisent cet argent pour rembourser des prêts, acheter une voiture, tout dépenser en une fois ou placer leur argent sur des produits beaucoup plus risqués. Depuis 2015, près de 50 milliards de livres auraient été retirés des fonds de pension par les Britanniques.

ETATS-UNIS

Les investisseurs s'intéressent au « natural language processing »

Financial Times, 26/10/2017

Des sociétés de gestion utilisent de plus en plus l’intelligence artificielle notamment en matière de langage des dirigeants des entreprises afin de connaître les meilleures opportunités d’investissements. « Quand les gens ont des bonnes nouvelles à annoncer, ils ont tendance à le dire directement. Quand ils ont de mauvaises nouvelles à annoncer, ils ont tendance à tourner autour », explique au quotidien David Pope, head of « quantamental » (mélange de quantitatif et fondamental) research chez S&P. Ainsi, la stratégie appelée « natural language processing » consiste à apprendre à des machines toutes les subtilités du langage humain.

Des demandes pour ces machines émaneraient ainsi de gérants traditionnels qui ont des difficultés à trouver de nouvelles sources de rendement ainsi que de certains fonds souverains.


EUROPE

Les frais déciment les performances des fonds européens

Financial Times, 31/10/2017

Les investisseurs européens ont vu le rendement de leur fonds se réduire de 29 % ou 252 points de base en moyenne entre 2013 et 2015, rapporte le Financial Times sur la base d’une étude de l’Esma, le régulateur européen, parue durant le mois d’octobre. Ce manque à gagner en termes de rendement sur 40.000 fonds étudiés est dû aux commissions, aux charges exceptionnelles et à l’inflation durant cette période, écrit le quotidien.

En brut, ce sont les fonds britanniques qui ont fourni le plus important rendement brut, à 13,84 %. Mais ce rendement a été altéré de 345 points de base, pour atteindre 10,39 % une fois retirés les trois éléments cités. Les fonds avec le plus faible rendement net viennent d’Autriche, avec 3,6 %.


ETATS-UNIS

Trump nomme Powell à la tête de la Fed

The Wall Street Journal (wsj.com), le 02/11/2017

La Maison-Blanche a confirmé à Jerome Powell, gouverneur de la Réserve fédérale (Fed), qu’elle le nommait à la présidence de la Banque centrale américaine. Donald Trump s’était entretenu avec Jerome Powell le 31 octobre, d’après une source du Wall Street Journal.

Le président américain avait arrêté son choix trois jours plus tôt, mais des personnes au fait du dossier estimaient qu’il pouvait changer d’avis. Donald Trump a finalement officialisé sa décision jeudi 2 octobre avant de partir pour une tournée en Asie.