Ramify lève 3,5 millions d’euros pour accroître son développement

Mathilde Castagna
Parmi les acteurs présents au tour de table de la plateforme d’investissement, l’investisseur Newfund, AG2R La Mondiale, le groupe Apicil et Hervé Schricke, cofondateur de Meilleurtaux.com.

Ramify, la plateforme d’investissement qui propose des services de gestion de patrimoine aux particuliers, cloture son premier tour de table auprès d'investisseurs institutionnels. La fintech fondée en 2020 par Olivier Herbout, ex-gestionnaire de portefeuille chez Goldman Sachs et Samy Ouardini, ex-consultant en stratégie chez Oliver Wyma annonce une levée de fonds de 3,5 millions d’euros. «Cette opération va servir à consolider notre positionnement sur le marché de l’épargne et de l’investissement en ligne en France», déclare Samy Ouardini, co-fondateur de Ramify. La fintech a pu compter sur son investisseur Newfund ainsi qu’AG2R La Mondiale, le groupe Apicil via Mandalore Partners, le Crédit Agricole Brie Picardie, sa filiale Brie Picardie Expansion et de business angels tels que Hervé Schricke, le cofondateur de Meilleurtaux.com.  

Alliant conseil et technologie, Ramify s’est jusqu’ici démarqué par sa gestion pilotée et une allocation personnalisée multiproduits pour chaque profil client. La fintech compte deux ans après son lancement, 1.000 épargnants. «Nous couplons la technologie à l'humain pour les aider à prendre les meilleures décisions. Les retours de nos clients sont unanimes, l'accompagnement et le conseil sont des qualités indispensables dans la gestion des investissements. C'est ce positionnement hybride qui nous permet de servir au mieux nos utilisateurs existants et d'en convaincre davantage», affirme Olivier Herbout, directeur des investissements et co-fondateur de Ramify.

Elle a dans un premier temps proposé de l’assurance vie et des plans épargne retraite pour ensuite s'ouvrir à des marchés comme le private equity, l’immobilier dont le financement de SCPI à crédit et à de l’investissement dans des startups. Ramify compte également permettre à ses clients d’investir sur le marché des cryptomonnaies au courant 2023.   

«Depuis le début de l’année 2022, le modèle hybride de la plateforme a permis aux portefeuilles les plus risqués des surpasser le S&P de 10%», indique la fintech. Grâce à cette levée de fonds, Ramify devrait recruter des chercheurs quantitatifs et un assistant fiscal digital afin d’étoffer son panel de produits et de services et ainsi continuer à s'imposer sur le marché de l'investissement en ligne.