Pourquoi la chute des valeurs technologiques n'est pas surprenante

Le mouvement était prévisible alors que la hausse des niveaux de valorisation depuis le début de l'année ne reflétait pas la croissance des bénéfices de ce segment de marché.

Si la raison réelle de son déclenchement restera probablement mystérieuse, le mouvement de correction sur les valeurs technologiques entamé vendredi aux Etats-Unis et confirmé hier en Asie et en Europe aura surpris peu d’investisseurs. Avant vendredi, le secteur représenté par l’indice Nasdaq 100 avait enregistré 62% de séances positives depuis le début de l’année, accumulant près de 14% de hausse. La plupart de ses membres se traitaient à des niveaux de valorisation historiquement élevés.