Placements : les Français s'habituent à un environnement de taux bas

Selon une étude de Natixis, les Français se satisfont désormais d'un placement qui leur rapporte 3% par an.

Les épargants français semblent avoir pris conscience du contexte économique. Selon la deuxième étude de Natixis Global Asset Management auprès des épargnants français disposant d’un patrimoine financier, détenu en banque, compris entre 75 000 et 300 000 euros, "près de 80% des épargnants ont noté la baisse de rémunération des produits d’épargne réglementés et des taux d’intérêt, 64% ont perçu la baisse de rentabilité de l’assurance vie en euros"De ce fait, 52% les épargnants "estiment un placement rentable", lorsqu'il rapporte entre 3 et 5%.

"L’année 2015 marque une vraie rupture pour les épargnants français. Ces derniers ont pris conscience du nouveau référentiel de taux très bas qui s’impose à eux et de ses impacts en termes de rendement sur les produits d’épargne classique" commente Christine Lacoste, directrice développement réseaux de Natixis Asset Management.

Dans la même étude, Natixis Global Asset Management note que "la préparation de la retraite reste un objectif prééminent pour les épargnants. La proportion d’entre eux mettant de l’argent de côté pour leur retraite reste élevée en 2015, à plus de 66% (64% en 2014)". Les comptes ou livrets d’épargne (34%), et l’assurance vie (26%) sont les placements privilégiés.

Les plans d’épargne retraite individuels perdent quant à eux un peu de terrain et passent de 16% en 2014 à 12% en 2015. Les placements financiers et boursiers ont connu un regain d'intérêt (9 à 14%). Sur ce point, les fonds actions thématiques suscitent l'appétit des Français. "Les fonds actions sur les thématiques de l’agroalimentaire, la création d’emplois ou encore l’environnement, les épargnants expriment un net intérêt pour chacun : respectivement 42, 43 et 55%, signe de réouverture à des stratégies plus dynamiques", remarque Natixis.

 

Fichiers: