Pictet et Natixis sont les marques préférées des sélectionneurs de fonds français

Laurence Marchal
Fotolia

Pictet a détrôné BlackRock dans le classement français Fund Brand 50 des meilleures marques dans le domaine de la gestion d’actifs. La société de gestion suisse a pris la tête du palmarès 2019 publié le 16 mars par Broadridge Financial Solutions, avançant d’une place par rapport à l’année précédente. Natixis IM dépasse aussi BlackRock et se classe deuxième, tandis que la plus grande société de gestion au monde descend à la troisième place. Elle était numéro un depuis 2016.

L’étude Fund Brand 50 cherche à déterminer l’influence et l’attrait des sociétés de gestion en interrogeant 850 sélectionneurs de fonds européens, gérant environ 3.000 milliards d’euros d’encours. Les critères retenus sont notamment la stratégie d’investissement, la prise en compte des clients, l’innovation et la solidité.

“La montée en puissance de Pictet s’explique par sa forte position dans l’investissement socialement responsable - il s’agit de la meilleure marque - mais surtout dans la gestion thématique, sachant que l’appétit pour ces produits a été gargantuesque parmi les sélectionneurs européens”, explique à NewsManagers Mauro Baratta, vice president, global distribution solution de Broadridge. “Le succès de Natixis en France est en partie lié à un changement de méthodologie, qui a conduit à l’intégration de DNCA dans Natixis, et au succès de H2O AM avant les problèmes liés à la liquidité de certaines positions. De plus, la proposition marketing claire d’une marque unique « Active Thinking » continue de conférer un rôle distinct à la société mère qui apporte une valeur ajoutée à l’offre des affiliées", poursuit-il.

Amundi arrive sixième en France et septième en Europe

L’année 2019 est aussi marquée par l’entrée de Lazard AM dans le top 10, à la neuvième place, à la faveur d’un bond en avant de 8 points. M&G Investments revient dans le classement des dix meilleurs qu’il avait quitté l’an dernier, en dixième position. En revanche, DNCA et Carmignac, septième et neuvième en 2018, sortent. DNCA est désormais intégré à sa maison mère Natixis IM, alors que Carmignac est descendu dans le classement.

"L’offre de produits d’allocation d’actifs de Lazard a été préféré par certains sélectionneurs de fonds au fonds vedette de Carmignac. Lazard a aussi bénéficié de son service clients", détaille Mauro Baratta.

En milieu de classement se trouvent Fidelity, qui reste stable à la quatrième place, JPMorgan AM, qui monte d’une place à la cinquième, Amundi, qui gravit deux échelons pour se classer sixième, Comgest, qui gagne trois places, à la huitième. Sycomore perd quant à elle trois places et passe huitième. La société de gestion rachetée par Generali avait déjà reculé d’un point l’an passé.

Les boutiques tirent leur épingle du jeu

Côté européen, le classement reste dominé, comme l’an dernier, par BlackRock (1er), JP Morgan, Fidelity et Pictet AM. Robeco se hisse à la cinquième place, grâce à une hausse de deux points. En France, la société néerlandaise est onzième. Pour la première fois, deux sociétés de gestion française figurent dans le top 10 : Amundi et Natixis, à la septième et huitième place respectivement, grâce à une avancée de trois places chacun. Pimco aussi rejoint le classement des dix meilleures marques, à la dixième place. DWS et Invesco, en revanche, le quittent.

« 2019 a été une année difficile pour les sociétés de gestion, l’incertitude sur les marchés ayant poussé les investisseurs à investir massivement auprès des maisons de gestion passive. Ce phénomène masque un soutien grandissant pour certains groupes matures en transition, ainsi que pour des petites étoiles montantes », a commenté Mauro Baratta, vice-président, Distribution Insight, Broadridge.

Les marques ayant enregistré les plus fortes croissances sont des boutiques comme Degroof Petercam et Bellevue, qui ont fait leur première apparition dans le classement, mais aussi des sociétés un peu plus grandes comme Lazard, Artemis et Capital Group. On trouve aussi des géants comme Vanguard, qui a avancé de 9 places à la vingtième, et iShares, qui a progressé de trois places à la treizième, son meilleur score.

Broadridge note aussi que l’écart se réduit entre JPMorgan et Fidelity d’une part et le leader BlackRock d’autre part. La note du géant américain de la gestion a encore décliné en 2019, sa position souffrant probablement d’une dilution liée au succès de sa société dédiée aux ETF, iShares, dont la marque est mesurée séparément.