Paris a les cartes en main pour verdir la finance

Pauline Armandet
Un rapport parlementaire établit 24 recommandations, et notamment celle de mieux mobiliser l'épargne des Français pour financer la transition écologique.

Nous sommes aux prémices d’une révolution, d’un changement profond de ce que la finance va être», a confié à L’Agefi Alexandre Holroyd, le député LREM des Français établis en Europe du Nord, qui remettait hier un rapport de 144 pages intitulé «choisir une finance verte au service de l’Accord de Paris», au ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire et à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.