Gestion d'actifs

OFI lance un fonds d'ETF responsables

La société de gestion repositionne un fonds pour créer un OPC diversifié international ISR
Le fonds sélectionne des ETF ISR, disposant tous d’un code de transparence
Michaël Fay - directeur gestions diversifiées et quantitatives chez OFI AM

Le contexte de taux bas qui s’est installé durablement fragilise la gestion obligataire. Dans le même temps, la volatilité des marchés actions rend les fenêtres d’investissement de plus en plus courtes. Ces éléments, combinés à une mort annoncée des fonds en euros, poussent la plupart des investisseurs à chercher des alternatives offrant un bon équilibre entre risques et rendement.

 

Le retour de la diversification. Dans cet environnement incertain, un concept que beaucoup avaient quelque peu délaissé semble revenir sur le devant de la scène : la diversification. Un concept que la société de gestion OFI AM remet au goût du jour avec le lancement d’un fonds diversifié international ISR investi en ETF. Baptisé OFI RS MultiTrack, ce FCP de droit français est issu du repositionnement stratégique du fonds OFI Flexible Global MultiAsset. Suite à cette réorientation, le fonds a intégré la gamme ESG du groupe, qui a fait de la gestion ESG l’une de ses marques de fabrique (1).

« Ce repositionnement est la réponse apportée à deux besoins exprimés par nos clients : la maîtrise du coût lié aux frais des sous-jacents dans la gestion d’un fonds de fonds et l’intérêt croissant pour l’Investissement Socialement Responsable », indique Michaël Fay, directeur des gestions diversifiées et quantitatives chez OFI AM. « Cette solution sera au cœur de notre offre à destination des CGPI. Elle est d’ailleurs parfaitement adaptée pour être utilisée en cœur d’allocation dans une grille de gestion pilotée dans le cadre d’une épargne patrimoniale et/ou d’une épargne retraite », ajoute-t-il. 

L’idée derrière ce fonds est de proposer une allocation internationale diversifiée basée sur la sélection d’ETF ISR. Les ETF sélectionnés doivent nécessairement disposer d’un code de transparence. Pour cela, OFI AM s’appuie principalement sur l’expertise de deux fournisseurs d’ETF reconnus : Amundi ETF et iShares. D’autres fournisseurs sont utilisés à la marge, comme Degroof Petercam ou BNP Paribas actuellement.

« Nous cherchons à optimiser le couple rendement/risques afin d’être plus résiliant en phase de stress de marché et d’apporter plus de consistance à la performance sur le long terme », précise Michaël Fay.

Le portefeuille est actuellement constitué de 13 ETF. « Nous raisonnons sur 6 classes d’actifs reparties entre 2 à 4 zones géographiques. Cela fait en moyenne 12 vecteurs d’allocations », détaille le gérant. En y ajoutant les règles de dispersions financières et règlementaires, le portefeuille aura en moyenne entre 10 et 15 lignes.

 

Une volatilité maîtrisée. OFI RS MultiTrack vise un objectif de surperformance par rapport à son indice de référence (2) sur un horizon de placement recommandé de 4 ans et une volatilité maitrisée (maximum 10 %). « Le pilotage de la volatilité est réalisé grâce à une analyse des risques en amont et à une double diversification : géographique et par classe d’actifs », explique Michaël Fay.

Par ailleurs, le risque de change est défini en fonction des visions macroéconomiques du comité d’allocation mensuel du groupe détenu majoritairement par la Macif et la Matmut. Il peut ainsi varier entre 0 % et 50 %.

Actuellement, les encours du fonds sont de 41 millions d’euros. OFI AM espère atteindre les 100 millions d’euros d’encours d’ici la fin de l’année 2020. OFI RS MultiTrack est référencé dans la plupart des contrats d’assurance vie.

La part retail du fonds affiche des frais de gestion à 1,78 % par an et des frais d’entrée à 3 % maximum. Le montant minimum de souscription est de 100 euros. 

 

(1) OFI AM gère actuellement 73 milliards d’euros d’actifs, dont les trois quarts intègrent des critères ESG.

(2) L’indice de référence du fonds se compose de 50 % du MSCI World EUR Hedged DNR + 50 % du Bloomberg Barclays G4 Global Treasury. 

(3) Sources : Morningstar et Lyxor (encours au 31/12/2019)