"Nous comptons lever entre 4 et 10M€ pour changer de dimension"

Jean-Loup Thiébaut
Dernier arrivé sur la scène de la distribution de fonds en ligne, Mon Petit Placement commercialise une sélection réduite de fonds populaires. La fintech lyonnaise, fondée par Thomas Perret, un ancien de Natixis, a déjà levé plus de deux millions d'euros, et s'apprête à repartir pour un troisième tour de table.
Thomas Perret, fondateur de Mon Petit Placement

Vous avez lancé votre start-up début 2020 avec une identité marketing forte, qui consiste en une vulgarisation "égayée" des marchés, adepte du tutoiement. Pourquoi avoir choisi cette stratégie de conquête commerciale ?