Mario Draghi alimente la baisse des rendements

Le discours de Sintra a provoqué une prise de conscience de la possibilité d’une action, synonyme de baisse des taux, si l'inflation ne se redressait pas.
Mario Draghi, président de la BCE

Par L’Agefi Quotidien. La Banque centrale européenne (BCE) devra assouplir encore sa politique si l'inflation ne converge pas vers son objectif proche de 2%, a déclaré mardi Mario Draghi, lors du Forum de Sintra (Portugal) : «En l'absence d'amélioration, de telle sorte que la convergence durable de l'inflation vers notre objectif se trouverait menacée, un soutien additionnel sera requis (...).