Ingénierie patrimoniale

L’IA, plutôt «augmentée» qu’artificielle

Eric Leroux
Source de bien des fantasmes, l’intelligence artificielle n’est pas encore une réalité dans l’univers de l’assurance vie et de la gestion de patrimoine en général
En revanche, les outils d’analyse et la masse de données pourraient conduire à des conseillers… augmentés
Fotolia

Faire de la France l’un des leaders en matière d’intelligence artificielle (IA) : telle est la volonté du président de la République, qui a annoncé, fin mars, le lancement d’un grand plan doté à hauteur de 1,5 milliard d’euros pour faire émerger un réseau d’instituts dédiés et constituer un pôle de recherche de niveau mondial. Le président pourra s’appuyer, pour cela, sur le rapport remis, fin mars également, par le mathématicien et député Cédric Villani, rapport qui fait office de support à la fois de réflexion et d’action.