L'Europe soumet ses banques à un scénario noir

Agefi.fr
L'EBA a publié des hypothèses macroéconomiques jugées assez strictes pour crédibiliser ses tests de résistance

Cette fois, l'Autorité bancaire européenne (EBA) essaie de mettre toutes les chances de son côté. Publiés hier, les scénarios des tests de résistance auxquels seront soumises 124 banques de l'Union européenne sont jugés à ce stade suffisamment durs pour rendre l'exercice crédible. Ce qui n'était pas le cas des deux stress tests précédents, qu'un Dexia avait passés haut la main mi-2011 quelques mois avant d'être nationalisé.