L’Etat va attribuer des actions FDJ complémentaires

Destinés aux actionnaires ayant conservé dix-huit mois les actions acquises lors de l’introduction en Bourse, ces titres seront attribués automatiquement le 25 mai prochain.
Thinkstock

L’Etat s’apprête à attribuer des actions FDJ aux actionnaires particuliers. L’opération est réalisée pour chaque tranche de dix actions acquises lors de l’introduction en Bourse de La Française des Jeux, à condition qu’elles aient été conservées pendant dix-huit mois à compter du règlement-livraison de l’offre à prix ouvert le 22 novembre 2019. Seules les actions portant le code ISIN FR0013457272 sont éligibles.

Ces actions complémentaires existent déjà et sont actuellement détenues par l’Etat. Il n’y aura pas de création d’actions nouvelles ni de dilution des actionnaires à la suite de cette opération, précise Bercy.

L’engagement figurant dans un arrêté du 6 novembre 2019 fixe la date limite au 24 mai 2021 inclus (arrêté de positions titres en Euroclear). Les actions complémentaires ainsi remises seront inscrites aux comptes titres des actionnaires éligibles en date du 25 mai 2021. L’attribution est automatique et gratuite. Les actions en question donnent les mêmes droits de vote et au dividende que les actions de négociation.

Si un actionnaire ne détient pas un multiple de dix actions, celles formant « rompus » seront vendues sur le marché par son intermédiaire financier qui l’indemnisera à hauteur du nombre de rompus détenus, dans un délai maximum de 30 jours après attribution des actions complémentaires.