Les SGP françaises, championnes de la gestion en Europe continentale

Newsmanagers
Au niveau européen, l'encours des fonds dépasse les 15.600 milliards d'euros à fin 2017, en progression de + 10,1 % sur un an. L'encours des OPC de droit français atteint 1 929 milliards d'euros.
Axa change de nature en rachetant XL Group

La collecte nette cumulée des catégories d'OPC (actions, diversifiés, obligataires) de droit français s'est établie à 50 milliards d'euros en 2017, selon les derniers chiffres publiés par l'Association française de la gestion (AFG). Un niveau de collecte, sur une période d'un an, qui n'avait plus été atteint depuis sept ans, assure l'association. Les fonds monétaires, quant à eux, terminent l'année avec une collecte nette nulle. Les encours globaux sous gestion en France (mandats et OPC), en croissance de +6 % sur l'année 2017, approchent les 4.000 milliards d'euros. Ce qui fait dire à l'AFG qu'en termes de gestion financière (fonds et mandats), les SGP françaises occupent la première place européenne continentale.


Depuis le repli de 2011, les encours ont progressé de +44 %, soit un taux de croissance annualisé de +6,3 %. L'encours des OPC de droit français augmente de + 7,3 % en 2017 et atteint 1 929 milliards d'euros. Plus en détail, l'encours des OPCVM (UCITS) s'élève à 874 milliards d'euros (+ 9,8 % sur un an), et celui des FIA (Fonds d'investissement alternatifs au sens de la directive AIFM) à 1.055 milliards d'euros (+ 5,2 % sur un an).

Le nombre de sociétés se stabilise à 630 SGP à fin 2017. On observe toujours un dynamisme du nombre de créations (35 nouvelles SGP, niveau équivalent à 2016). En parallèle, on constate un mouvement de consolidation et rapprochement afin de faire face à la concurrence et à la baisse des marges. En 2017, la bonne tenue des marchés, notamment actions, devrait toutefois favoriser un fort rebond du chiffre d'affaires et du résultat de la profession.

 En termes de domiciliation des fonds, la France occupe la deuxième place en Europe pour les fonds FIA (17,8 % de parts de marché), et la quatrième place pour les OPCVM (8,9 %).

Au niveau européen, l'encours des fonds dépasse les 15.600 milliards d'euros à fin 2017, en progression de + 10,1 % sur un an. La collecte nette s'élève à 949 milliards d'euros, dont 301 milliards d'euros pour les seuls fonds obligataires. Les SGP françaises profitent de cette dynamique : l'encours des OPC de droit étranger gérés en France a doublé depuis 2013, et dépasse aujourd'hui les 400 milliards d'euros.