Conseil en investissements

Les robo-advisors en complément des conseillers traditionnels

Une étude de Gambit Financial solution auprès d'investisseurs français conclut que les robo-advisors bénéficient déjà d'une certaine notoriété et sont souvent perçus comme une aide utile aux conseillers traditionnels.

Gambit Financial Solutions, un robo-advisor acquis par BNP Paribas l’automne dernier, vient de publier le résultat d’une enquête menée en partenariat avec l’IFOP sur la perception des robo-advisors par les investisseurs français, et l’attrait qu’ils représentent pour la gestion de leurs investissements.

Il en ressort que même si ces acteurs sont présents depuis quelques années seulement dans le paysage financier français, 42 % des personnes interrogées (300 individus présentant un profil CSP++, propriétaires de leur logement et disposant d’un revenu brut individuel annuel supérieur ou égal à 80 000 euros) en ont déjà entendu parler et 22 % en ont même une vision assez précise, même s’ils ne sont que 3 % à avoir utilisé ce type de services.

Et si 41% des investisseurs n’ayant jamais testé ces outils seraient prêts à investir via un robot-conseiller, 75% des personnes interrogées les considèrent comme complémentaires aux conseils professionnels. Finalement, seuls 12 % des investisseurs se montrent méfiants vis-à-vis de ces technologies. « Les résultats de l’enquête réalisée par l’IFOP viennent confirmer la très grande confiance que les investisseurs particuliers accordent à leurs conseillers professionnels, déclare dans un communiqué Geoffroy de Schrevel, Directeur Général de Gambit Financial Solutions. L’étude prouve également qu’ils sont prêts à se voir proposer par leurs conseillers de nouveaux outils, plus innovants, pour la gestion de leurs investissements ».