Actions

Les risques politiques à l’heure des comptes

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle en France ont rassuré les marchés
Le risque est cependant partout, y compris aux Etats-Unis où la confiance pourrait être surestimée
REA et Bloomberg, Marine Le Pen et Emmanuel Macron, les vainqueurs du premier tour de l’élection présidentielle française.

Les marchés jouent à se faire peur. Mais entre les deux tours de l’élection présidentielle française, les indices d’actions françaises et européennes ont rebondi de plus de 4 % le premier jour suivant les résultats, saluant la qualification du candidat centriste jugé le plus favorable à l’Union européenne, Emmanuel Macron, face à Marine Le Pen, sceptique face à l’Europe telle qu’elle apparaît aujourd’hui.