Les PRI se préparent à exclure des membres

Thibaud Vadjoux
Après des années de forte croissance du nombre de signataires, les Principes pour l’investissement responsable font le ménage.

Face à la question du «greenwashing» et de la bulle verte, les Principes pour l'investissement responsable (PRI) - la principale organisation d’investisseurs responsables dans le monde sous la conduite des Nations unies -, ont souhaité resserrer la vis. «Certains gérants ont signé les PRI pour des enjeux commerciaux, pour répondre à des appels d’offres. Des investisseurs sont venus pour la médaille sans réaliser les mêmes efforts que d’autres acteurs impliqués», constate Marie Luchet, responsable de l’Europe continentale pour les PRI.