Actions européennes

Les petites capitalisations sous surveillance

Les analystes attendent pour cette classe d’actifs des résultats inférieurs à ceux des grandes valeurs pour 2017
Mais cela n’enlève rien au potentiel dont disposent les plus petites valeurs si aucune crise politique ne vient perturber les marchés

Après une année 2015 exceptionnelle sur les petites capitalisations européennes, 2016 s’est révélée plus compliquée (voir le graphique). Les inquiétudes passagères sur la croissance mondiale et les premiers signes de remontée des taux en milieu d’année ont poussé les investisseurs à revenir sur les grandes valeurs value, auparavant délaissées. Finalement, les grandes capitalisations ont fini l’année 2016 à +3,25 % tandis que les petites n’ont enregistré qu’une performance de 1,26 %.