Les nouveaux fonds de la semaine...

La tendance est évidente cette semaine. Quatre fonds font leur apparition. Trois sont typés durables, énergies propres ou à impact...

WisdomTree lance un ETF sur la blockchain

WisdomTree vient de lancer le WisdomTree Blockchain Ucits ETF (WBLK). Coté sur le Börse Xetra et Borsa Italiana, il vise à répliquer le cours et le rendement, avant imputation des frais de gestion, de l’indice WisdomTree Blockchain Ucits. Le total des frais sur encours (TFE) de cet ETF s’élève à 0,45 %. Le nouvel ETF sera coté sur le London Stock Exchange le 14 septembre 2022.

L’indice a été développé par WisdomTree. Il est conçu pour s’exposer à la performance des entreprises spécialisées dans les technologies de la blockchain et des cryptomonnaies, tout en étant compatible avec les critères ESG de WisdomTree.

WBLK est le huitième ETF de la gamme d’actions thématiques de WisdomTree qui compte 1,1 milliard de dollars d’encours sous gestion. Il est le troisième lancé en 2022 après WisdomTree Recycling Decarbonisation Ucits ETF (WRCY) et WisdomTree New Economy Real Estate Ucits ETF (WTRE).


Nordea AM lance un fonds d’actifs réels cotés durables

La société de gestion nordique Nordea Asset Management vient de lancer un fonds durable axé sur des actifs réels cotés dénommé Nordea 1 - Global Sustainable Listed Real Assets. Ce véhicule investira dans des sociétés immobilières et d’infrastructure cotées reconnues en matière de durabilité environnementale et sociale ainsi que d’innovation technologique. Il sera catégorisé sous l’Article 9 du règlement européen Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR).

Nordea AM a confié la gestion de ce fonds à CBRE Investment Management. Jeremy Anagnos, gérant du fonds existant dénommé Nordea 1 - Global Listed Infrastructure Fund, pilotera ce nouveau véhicule.

Nordea AM gérait 292 milliards d’euros au 31 décembre 2021.


Invesco lance deux ETF sur les énergies propres

Le gestionnaire américain Invesco a dévoilé deux nouveaux fonds indiciels cotés (ETF) sur des thématiques d’énergie propre. Ces deux ETF suivent des indices développés par le fournisseur WilderHill.

L’ETF Invesco Wind Energy Ucits vise à répliquer entièrement l’indice WilderHill Wind Energy composé de sociétés dont le travail se concentre sur l'amélioration des éoliennes et des pales, la fourniture de matériaux utilisés dans l'énergie éolienne, la modernisation du réseau, la facilitation d'un plus grand déploiement de l'énergie éolienne ou l'expansion de son utilisation. L’indice comprend ainsi une cinquantaine de valeurs, de toutes tailles et de pondération égale, impliquées dans l'énergie éolienne terrestre et offshore.

L’ETF Invesco Hydrogen Economy suit, lui, l’indice WilderHill Hydrogen Economy, également composé d’une cinquantaine de valeurs pondérées de manière égale. Il comporte des sociétés impliquées dans les activités liées à l'hydrogène, notamment l'amélioration de la production, du stockage et de la conversion de l'hydrogène, son utilisation dans les transports, ainsi que l'innovation et le développement des piles à combustible, avec pour objectif de maximiser l'exposition à l'hydrogène vert.

Les entreprises sont exclues si elles sont fortement exposées aux combustibles fossiles ou si elles sont impliquées dans des activités qui ont un impact négatif sur les sociétés et les écosystèmes d'un point de vue ESG, précise Invesco dans un communiqué.


Mirova ouvre son premier fonds de private equity à impact aux particuliers

Du nouveau dans la démocratisation du private equity. La société de gestion Mirova, filiale de Natixis Investment Managers, a décidé d’ouvrir à la clientèle privée son premier fonds de capital investissement à impact.

Lancé en 2021, Mirova Environment Acceleration Capital ambitionne «d’accompagner en capital les entreprises dont l’activité vise à répondre aux Objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies», écrit la société dans un communiqué. Son approche repose sur cinq thématiques : villes intelligentes, ressources naturelles, technologies agri-agro, économie circulaire et énergies propres.

«La situation de marché est assez favorable à la stratégie du fonds, a souligné Marc Romano, directeur private equity impact chez Mirova, à la rédaction. Nous investissons dans des entreprises qui innovent pour avoir un impact positif sur l’environnement». Il vante également la «résilience du segment impact du private equity» dans la conjoncture : «Alors que nous entrons sans doute dans un cycle économique moins porteur, cette tendance de société très forte, qui nourrit la croissance des entreprises, est une source de valeur intéressante pour les particuliers».

Le fonds est catégorisé article 9 du règlement Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR) et est labellisé ELTIF (European Long-Term Investment Fund, ((1)), ce qui lui donne accès à tous les investisseurs professionnels et non professionnels éligibles du Vieux continent. Sur les 300 millions d’euros visés, le fonds en a déjà collecté 90 millions. Cinq investissements ont été réalisés en France et deux autres devraient bientôt suivre d’ici la fin de l’année, européens cette fois-ci (sur un total de 25 prévus).

L’ouverture aux investisseurs particuliers, «prévue dès le lancement du fonds» assure Marc Romano, se fera en deux temps. Mirova Environment Acceleration Capital leur sera d’abord accessible dès 100.000 euros, avec une immobilisation des capitaux de 10 à 12 ans. Un Fonds commun de placement à risque (FCPR) récemment agréé par l’AMF devrait bientôt suivre, avec un ticket d’entrée de 10.000 euros seulement. Il servira de fonds nourricier à Mirova Environment Acceleration Capital

Côté distribution, les discussions sont déjà engagées avec cinq banques privées et cinq assureurs vie.

(1) Fonds européen d’investissement à long terme

ClubFunding AM lance le deuxième Millésime de son FCPR

Insight#2 est accessible dès 10.000 euros en assurance vie et vise un rendement net de frais de 7%.

La société de gestion Clubfunding AM, filiale du groupe Clubfunding, a annoncé ce vendredi 16 septembre le lancement d’Insight#2. Il s’agit du second millésime de son fonds commun de placements à risque (FCPR), CFFAM#1, clôturé à 33 millions d’euros il y a quelques mois.

Insight#2 investira dans des projets immobiliers de marchands de biens et de promotion, seul ou en co-investissement avec la plateforme de crowdfunding ClubFunding. Il vise un rendement net de frais de 7% avec un horizon d’investissement de 6 ans.

Le FCPR est notamment éligible au PEA PME-ETI permettant à ses souscripteurs de bénéficier d’une exonération d'impôt sur le revenu en échange d’une conservation des parts pendant une période de 5 ans minimum. Les souscripteurs ont également la possibilité de loger des unités de compte dans l’un des contrats d'assurance-vie partenaires. «L’intérêt est alors de pouvoir bénéficier d’un ticket d’entrée réduit, accessible dès 10 000€, mais surtout d’une plus grande liquidité puisque dans ce cas de figure, un arbitrage est possible à tout moment», précise David El Nouchi, président de ClubFunding AM dans un communiqué.