Les marchés financiers vivent un krach généralisé

Par Xavier Diaz
La chute du baril de pétrole a soufflé un vent de panique sur des marchés déjà éprouvés par le coronavirus, dans l’espoir d’interventions monétaires et budgétaires.
Bloomberg

Lundi noir pour les marchés mondiaux. La chute des prix du de pétrole a fait souffler un vent de panique. « Ce qui est inquiétant est la combinaison des craintes sanitaires et économiques suscitées par le coronavirus et la chute des prix du pétrole », souligne Hubert Lemoine, responsable de la gestion chez Schelcher Prince Gestion.