Les marchés européens redoutent une double peine

Olivier Pinaud
En plus de l'impasse actuelle sur le Brexit, la nouvelle variante du Covid fait craindre pour la reprise des économies.
Fotolia

La chute de 2,5% de la livre sterling par rapport au dollar lundi dans la journée, soit la plus forte chute de la devise britannique depuis mars, en dit long. L’arrêt depuis ce week-end de la plupart des liaisons de et vers le Royaume-Uni en raison de la propagation d’une nouvelle souche du Covid-19 a ravivé les inquiétudes des marchés financiers, alors que ces derniers s’attendaient à passer une fin d'année à contempler calmement les gains encaissés cet automne.