Les investisseurs reviennent très timidement sur les actions

Par NewsManagers. - Faut-il y voir le prélude à un véritable retour sur les actifs risqués ? Durant la semaine au 10 juillet, les fonds actions ont attiré 0,6 milliard de dollars, selon l'étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch . Un événement rare ces derniers mois. Comme presque toujours, les ETF actions collectent (+5,3 milliards de dollars) d'un côté tandis que les fonds traditionnels affichent des sorties (- 4,6 milliards de dollars) de l'autre côté, selon l'étude qui reprend des données du spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global. En attendant la confirmation du retour de ce retour sur les actions, force est de constater que depuis le début de l'année, les fonds actions ont subi des sorties nettes de quelque 150 milliards de dollars alors que les fonds obligataires affichent des entrées nettes de 242 milliards de dollars.

Les fonds spécialisés sur les actions américaines ont attiré 1,7 milliard de dollars. Un solde positif mais qui reste très modeste. Les autres grandes catégories ont toutes terminé dans le rouge. Les fonds dédiés aux actions européennes et aux actions émergentes ont poursuivi sur leur lancée des semaines précédentes avec des sorties nettes de respectivement 2,9 milliards de dollars et 1,6 milliard de dollars. Les fonds d'actions japonaises ont terminé sur des sorties nettes de 0,5 milliard de dollars, les premières depuis sept semaines.

Côté obligataire, toutes les grandes catégories ont attiré les investisseurs. Les fonds d'obligations en catégorie d'investissement ("IG") ont enregistré des entrées nettes de plus de 4 milliards de dollars et les fonds d'obligations high yield 2,3 milliards de dollars. Cinquième semaine de collecte nette pour les fonds de dette émergente pour un montant de 1,3 milliard de dollars. Mais les analystes de BofA Merrill Lynch estiment que la baisse des taux de la Fed devrait favoriser une chute des rendements obligataires et un véritable retour sur les actions.