Les Français ont pioché dans leur Livret A en octobre

Johann Corric
Le petit livret rouge a enregistré une décollecte nette en octobre. Depuis le début de l’année, la collecte reste largement positive.

Le seuil des 500 milliards d’euros d’encours n’aura pas tenu longtemps. L’encours global du Livret A et du livret développement durable et solidaire (LDDS) est retombé en octobre à 499,4 milliards d’euros en raison d’une décollecte nette de 0,82 milliard d’euros, la première de l’année.

Dans le détail, le LDDS a continué à attirer l’épargne des Français (+0,29 milliard) alors que le Livret A a vu son encours fondre de 1,11 milliard. Depuis le début de l’année, la collecte reste toutefois largement positive, à 25,18 milliards. En ajoutant celle du LDDS, elle atteint 29,78 milliards d’euros sur dix mois, en deçà des records de 2012 (49,16 milliards) et 2020 (35,21) mais nettement au-dessus de la moyenne des dernières années.

Paiement de la taxe foncière

Les livrets réglementés continuent de séduire les épargnants dans un contexte d’incertitudes économiques et bien aidés par leurs récentes hausses de taux. Depuis le 1er août, le Livret A et le LDDS servent un rendement de 2%, contre 0,5% en début d’année. L'effet «capitalisation» sur les encours devrait ainsi être supérieur aux années précédentes. En 2021, il s'était élevé à 2,25 milliards d'euros après 2,17 milliards en 2020 et 2,93 milliards en 2019.

Les sorties d’octobre, mois du paiement de la taxe foncière notamment, sont habituelles. En 2021, la première décollecte de l’année avait eu lieu à la même période, à hauteur de 3,4 milliards d’euros. Traditionnellement, les derniers mois de l'année sont marqués par des collectes faibles voire négatives.