Investissement responsable

Les Français et l’ISR, un engouement en demi-teinte

Les épargnants semblent convaincus des bienfaits de l’ISR mais la recherche de sécurité et l’envie de soutenir l’économie réelle prédominent leurs critères d’évaluation des placements.   
44 % des investisseurs recherchent la sécurité avant l'ISR (13%). Credit : Pixabay

La relation des Français avec l’investissement socialement responsable (ISR) n’en finit pas de faire l’objet d’études et d’analyses. Celle de l’Union Financière de France (UFF) confirme l’envie des épargnants de se tourner vers des produits plus responsables mais souligne aussi les freins qui demeurent (1).

La sécurité avant l’ISR