Les flux vers les actions prennent nettement le dessus sur l'obligataire

NewsManagers
Au niveau mondial, la collecte de la deuxième semaine de décembre s'est concentrée sur les fonds d'actions américaines, japonaises et émergentes tandis que les fonds d'actions européennes ont décollecté.

Durant la deuxième semaine de décembre les investisseurs ont clairement marqué leur préférence pour les actions, accentuant un mouvement déjà perceptibles ces dernières semaines. S'agit-il d'une véritable grande rotation de l'obligataire vers les actions ? Ce n'est pas certain. Outre que certains investisseurs, surtout institutionnels, peuvent faire un peu d'habillage de bilan en cette fin d'année, on observe aussi que les fonds monétaires continuent de faire office de parking, avec cette semaine au 13 décembre, une collecte de plus de 22 milliards de dollars.

Les fonds d'actions, toutes zones géographiques confondues, ont en tout cas attiré 8,7 milliards de dollars alors que les fonds obligataires affichent une collecte nette de seulement 1,2 milliard de dollars, selon l'étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données du spécialiste des flux dans le monde EPFR Global. Les fonds dédiés aux actions américaines notamment ont enregistré une collecte nette de 7,8 milliards de dollars, le montant le plus élevé des 26 dernières semaines. Les fonds spécialisés sur les actions japonaises et émergentes ont affiché des entrées nettes de respectivement 2 milliards de dollars et 900 millions de dollars. En revanche, les fonds investis dans les actions européennes ont subi des sorties nettes d'un peu plus de 2 milliards de dollars, les plus importants des 65 dernières semaines.

Au sein des fonds actions, on relève aussi que la gestion passive a engrangé 31,4 milliards de dollars, la deuxième collecte nette la plus élevée depuis que ces données sont compilées, tandis que la gestion active traditionnelle subissait des rachats pour un montant  22,7 milliards de dollars, le quatrième montant hebdomadaire le plus élevé enregistré.
Du côté obligataire, les fonds d'obligations à haut rendement ont terminé la semaine sur des rachats de 2,4 milliards de dollars. Les fonds d'obligations émergentes ont également terminé dans le rouge alors qu'ils nous avaient plutôt habitué à une moisson hebdomadaire d'entrées nettes ces dernières semaines. Les fonds d'obligations européennes ont en revanche attiré plus de 600 millions de dollars
.