Banque centrale européenne

Les espoirs doivent encore se concrétiser

Les décisions adoptées par la Banque centrale européenne ont, dans un premier temps, été bien perçues par les marchés
Certains observateurs estiment toutefois que ces mesures pourraient se révéler contre-productives à terme

La réunion de la Banque centrale européenne (BCE) du 5 juin aura-t-elle autant d’importance que celle du mois de juillet 2012, lorsque Mario Draghi avait assuré qu’il ferait « tout ce qui est nécessaire » (whatever it takes) pour sauver l’euro ? Rien de moins sûr – certaines voix considèrent même que les mesures prises pourraient se révéler contre-productives –, mais les marchés financiers ont tout de même, dans un premier temps, accueilli positivement les annonces faites.