Les banques suisses sont prêtes à banaliser les cryptomonnaies

Plus de la moitié des établissements prévoient de lancer une offre de placement en cryptos dans les trois ans.
(Crédit : Sergei Tokmakov - Pixabay)

Investir en cryptomonnaies, bientôt un geste aussi banal que déposer de l'argent sur son livret d'épargne ? Plus de moitié des banques suisses les envisagent comme une catégorie de placement classique d'ici dix ans, d'après un baromètre publié par le cabinet d'audit et de conseils EY (1). Le même pourcentage d'établissements prévoit de lancer une offre d'investissement de ce type au cours des trois prochaines années.  La tendance est encors plus marquée chez les banques privées, qui sont 68% à réfléchir à cette alternative, contre 50% pour les banques cantonales et 58% pour les banques régionales. 

Si les établissements sortent progressivement de leur timidité sur le sujet, ce n'est pas le cas du régulateur. EY rappelle chez nos confrère de Capital que «d’importantes incertitudes subsistent notamment dans le domaine de la réglementation depuis la publication du document de consultation du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire en juin 2021». L'instance avait en effet proposé d'imposer une pondération du risque très élevée pour les placements en cryptomonnaies. 

(1) Etude réalisée en novembre auprès de 90 établissements bancaires