Les autorités durcissent le ton sur le dividende des banques

Franck Joselin
La secrétaire générale du Comité de Bâle s’est déclarée opposée à une levée immédiate des restrictions concernant le versement des dividendes des banques.

La partie est loin d’être jouée. Alors que la Banque centrale européenne (BCE) doit statuer en décembre sur la possibilité pour les banques de verser à nouveau des dividendes, Carolyn Rogers, la secrétaire générale du Comité de Bâle a déclaré au Financial Times qu’il était bien trop tôt pour envisager une levée de cette mesure de restriction.