Allocation

Les allocataires entre doute et potentiel

Aujourd’hui, beaucoup de bonnes nouvelles sont déjà intégrées dans le prix des actifs financiers
Même si le niveau bas des taux favorise la prise de risque, les allocataires restent parfois méfiants
Fotolia

Cela fait plusieurs mois déjà que le paradoxe perdure. Avec une croissance généralisée dans toutes les grandes zones géographiques, des taux qui restent bas, des entreprises qui, dans l’ensemble, se portent bien, les facteurs sont aujourd’hui réunis pour que les investisseurs se positionnent sur les actifs risqués pour chercher du rendement. C’est ce qu’ils font, en partie, mais pas toujours de manière franche. Quelle est la raison de cette défiance alors que tout semble aller – presque – pour le mieux ?